11 août 2009

Dans METRO - Cinq minutes de retard

Article paru dans "Métro" de ce jour.
 

Cinq petites minutes
pour chambouler une vie

 

Pour ceux qui n’ont pas envie de s’embarquer dans un roman et préfèrent des histoires courtes à picorer entre un petit plongeon dans la mer et une partie de pétanque sur la plage, ce recueil de nouvelles est peut-être une idée. On y retrouve une vingtaine de petites histoires. De qualité inégale, elles tournent pratiquement toutes autour d’un thème commun: ces cinq petites minutes de retard qui peuvent chambouler une vie. «Cinq minutes de retard», c’est d’ailleurs le titre du livre et d’une de ses nouvelles. L’occasion pour Rachel colas, une auteure belge, de se demander pourquoi on attend parfois si longtemps avant de se décider. Une autre nouvelle intitulée «Un jour de chance» tente, elle, de démontrer que derrière ce qui peut sembler de prime abord un coup du sort se cache parfois la chance de notre vie. Destin, coïncidences, libre arbitre se succèdent donc au fil des pages et de ces petites histoires psychologiques vite lues mais aussi sans doute vite oubliées. (cd)

«5 minutes de retard», de Rachel Colas, éditions du Dauphin, pages, 14 €

Source  : www.metrotime.be

18:31 Écrit par Rachel Colas dans *PRESSE ET LIBRAIRIES* | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : presse, article, rachel colas, cinq minutes de retard | | |  Facebook | | | | Pin it! |

10 juillet 2009

Guillaume Musso et moi : dos à dos ! Hors-série Magazine Le Point

Quel est le point commun entre Guillaume Musso, moi et le bonheur ?
 
 
 
 
La réponse se trouve dans le Hors-série du Magazine Le Point de Juillet-Août sur la philosophie du Bonheur, une quête éternelle !
 
 
 
 

Le point Hors série Le bonheur

14:57 Écrit par Rachel Colas dans *PRESSE ET LIBRAIRIES* | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : le bonheur, guillaume musso, le point, cinq minutes de retard | | |  Facebook | | | | Pin it! |

28 mai 2009

Les états d'âme d'Adèle : Accident de chemin

Hier. 17h30’. Route nationale vers Gembloux. Musique dans l’auto. Pas de chauffage. Quelques nuages. Pas trop de trafic. Tout va bien. Une chose à ne pas manquer : un fleuriste. Ne pas oublier les fleurs. C'est important les fleurs ! Oui, pour moi, une invitation à souper et pas de fleurs ne fait pas bon ménage ! C’est ainsi et cela me plaît de le croire.

 

18h. Soudain. Exclamation du conducteur. Freinage. Cette voiture noire devant qui stoppe brutalement. Et cette voiture rouge contre cette voiture bleue ! Chacune part de son côté. Tourbillon bleu et rouge. Fumée. Et soudain plus d'éclairage en bord de route. Poteau. Grand. Gris. Trop Gros. Fort. Une masse !

Jeu d’échiquier. Qui va rester ? Qui va partir ?

 

La voiture noire devant nous est arrêtée. En plein milieu du jeu de quille. Plus de conscience de rien. Accident. Le temps est suspendu : où sommes-nous ? Quelle nationale ?  À quel kilomètre ? 

Tout s’embrouille : c’est si important ! Oui, c’est le 112 qu’il faut appeler. Doigts tremblants. Refaire le numéro. Parler d’une voix posée. Et dire… Blessés ou pas blessés ?

Rien de grave. Epaule abîmée. Choc. Et pourtant la voiture bleue : comment se fait-il qu’elle se trouve DEVANT le poteau ? Comment cela est-ce possible ? Devant l’auto, un fossé de verdure de trois mètres. Oui, il a de la chance : épaule déboîtée, vie sauve.

 

Je suis arrivée. Sans fleur mais des vies sauves. Je ne compte plus en minutes… Qu’importe cinq minutes de retard… À quelques secondes près… Oui. À quelques secondes près…

 

horloge
 

 

 

21:35 Écrit par Rachel Colas dans + LES ETATS D'AME D'ADELE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : voiture, accident, cinq minutes de retard | | |  Facebook | | | | Pin it! |