24 août 2015

Plagier par procuration (La sangsue)

Plagier, procuration

 

Temps de lecture : moins d'une minute

 

 

Il est clown, elle s’évertue à faire rire grassement

Et c’est un désastre, pire une pitié

Il est musicien, elle tapote en vain de touches aléatoirement

Et c’est un désastre, pire une pitié

Elle est écrivain, il lance des mots à tout va absurdement

Et c’est un désastre, pire une pitié

       

C’est un copier/collé, le clown, le musicien, l'écrivain n’aiment pas ça !

Faut pas confondre, chacun notre monde, ici-bas

Faut pas copier. Vis ta vie, toi. Et puis, basta !

 

Elle est poète, il inverse les lettres, et le sens même ment

Et c’est un désastre, pire une pitié

Il est humoriste, elle lance des vannes désespérément

Et c’est un désastre, pire une pitié

 

Chacun son truc, un copier/collé, le poète, l'humoriste n’aiment pas ça !

Ça ne les flatte pas, ils trouvent cela indélicat

Tellement indélicat ! Ne les copie pas : vis ta vie, toi ! Et puis, basta !

Qu’est-ce que tu crois ? Tu n’es pas moi. Jamais comme moi. Jamais.

 

Elle est chanteuse, il prend le micro et il s’égosille vainement

Et c’est un désastre, pire une pitié

Il et elle sont passionnés et brillants. Tu ne seras jamais eux. Trouve ton talent, c’est bien mieux comme ça !

 

Bien mieux comme ça ! Vis ta vie, pas comme moi. Surtout, pas comme moi.Qu’est-ce que tu crois ? Tu n’es pas moi. Jamais comme moi. Jamais !

 

 

22:02 Écrit par Rachel Colas dans TEXTES EPHEMERES (ou pas) | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.