23 février 2015

Univers imaginaire - Gargarismes et Balivernes

univers, lampadaire, imaginaire, Catrin Welz Stein

Illustration de Catrin Welz Stein

 

 

D’un air autoritaire, le clerc de notaire débonnaire, jeune tête en l’air, avait glissé la clef dans le réverbère. Quelle affaire ! Sans inventaire, nez en l’air, il aurait juré du contraire, que ce clair de lune solitaire n’avait pu être tributaire de cet éclair téméraire.

Arborant un air militaire de mercenaire similaire à la mine sectaire d’un corsaire voulant soustraire ce lampadaire de cette lune fragmentaire, ce mystère d’un quart de terre interplanétaire et même interstellaire !

Cette affaire était temporaire, point ordinaire. Ȏ combien extraordinaire pour lui, un ordinaire épistolaire intérimaire en état stationnaire avec heures supplémentaires… Il se devait d’être solidaire de cette atmosphère légendaire, oui, une première. Tellement spectaculaire qu’elle en défiait l’imaginaire.

 

17:30 Écrit par Rachel Colas dans BRÈVES | Lien permanent | Commentaires (1) | | |  Facebook | | | | Pin it! |

Commentaires

Bien rythmé, drôle et percutant. J'aime beaucoup !

Écrit par : Arnaud_L | 03 mars 2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.