08 février 2015

Réminiscence ou l'épuisement professionnel -Texte à mettre en musique

burnout, épuissement professionnel, texte, musique, fatigue, danger

 

L’épuisement professionnel

C’n’est pas sensationnel

Bien trop personnel

Même pas irrationnel

Juste se prendre une gamelle

                        Et ça fait mal

 

Y en a qui disent

Que c’est de la fainéantise

Pire de la science-fiction,

et même de la fabulation !

Normal, ils n’connaissent pas ce dévouement

Ce besoin de se donner, se surpasser à tout bout d’champ

Peuvent mal de tomber malade

Eux, derrière leur 8- 16h30 des bureaucrates !

 

L’épuisement professionnel

C’n’est pas de l’amusement

Sur le carreau, tu restes amèrement

Point d’apaisement

Dans cet achèvement

                        Et ça fait mal

 

Y en a qui disent

Que ça n’existe pas

D’être malade pour ça

Que c’est du cinéma

Que le travail ne tue pas

Parle pour toi, toujours à la cafétéria !

 

Mettre sur l’autel, les chiffres et les logiciels

Complètement artificiels,

C’est le carrousel

Du courriel excrémentiel

De la clientèle caractérielle

                        Et ça fait mal

 

Y en a qui disent

Que t’es anormal

D’être KO pour ça

Que c’n’est pas banal

Et même théâtral

D’en arriver là

 

L’épuisement professionnel

C’est la non-reconnaissance actuelle

D’une société concurrentielle

Un conflit de valeurs essentielles

Mises à la poubelle…

Et ça fait mal

 

Y en a qui disent

Que t’as pas tenu le coup

Que t’es au fond du trou

Que t’es un peu fou

Que le travail est ton gourou

Pour te retrouver à genoux

 

C’est un duel institutionnel

Dysfonctionnel,

Complètement impersonnel

Face à de l’émotionnel

Anti socioprofessionnel

                        Et ça fait mal

 

L’épuisement professionnel

On l’a une fois, c’est l’affolement

L’ahurissement et le dénigrement

Faudra être vigilant

S’en faire le serment

 

Et toi, tu dis : plus jamais.

T’as pas fait exprès

Il y a heureusement un « après »

Maintenant, du balai,

Stop aux excès !

            Plus jamais

            Plus jamais...

 

Je dédie ce texte à ceux qui souffrent ou ont souffert de ce que l'on appelle couramment le "burnout", l'épuisement professionnel. On ne peut le comprendre que s’il a été vécu... tout comme les plus grandes peines ou douleurs… Heureusement, il y a toujours un "après". Restez motivé et vigilant !

14:00 Écrit par Rachel Colas dans *TEXTES A METTRE EN MUSIQUE*, ÉMOTIONS POÉTIQUES, Poésie Allégorique | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.