06 août 2014

Deux anges ont quitté la terre et se sont retrouvés - Récit court

 

« Je te promets : je t’attends ». Point de mots pour une promesse. C’était ce qui avait été dit. Il y a longtemps. Très longtemps. C’était hier. C’était aujourd’hui. Ce serait demain.

 

Précieusement, tendrement, il lui avait pris sa main juste avant de s’en aller. Sa peau y était si fine ! Un parchemin de délicatesse. La sienne à lui aussi : attendrie par les longues années passées sur cette terre…

 

Leurs mains étaient enlacées comme elles l’avaient souvent été au cours de leur vie à eux deux, puis avec leurs enfants. Toujours ensemble. Jamais très loin.

 

Elle s’était éteinte la première. Attendait tranquillement que son bien-aimé la rejoigne. Il pouvait prendre son temps, elle savait pertinemment bien qu’il ne tarderait pas. C’était écrit. Et puis surtout, ils ne pouvaient vivre sans l’autre. C’était il y a si longtemps, déjà soixante-deux ans qu’ils avaient unis leur amour à vie. À mort. Jusqu’à l’instant ultime. Jusqu’à maintenant.

 

La promesse était tenue. De quitter ce monde ensemble pour risquer de ne pas se perdre dans l’ailleurs. Elle attendait. Patiente. Sereine. Car là où elle se trouvait désormais, le temps n’existait plus.

 

Elle souriait et son esprit était à ses côtés. Amour indéfectible. Son souffle à lui restait doux. Tout n’était que quiétude chez lui. Une vie comblée les avait unis dans leur bonheur, dans les aléas de la vie.

 

Enfin, il la rejoignit. Conscience reposée et apaisée. Dorénavant, un nouveau cycle allait commencer. Une autre aventure. Deux âmes sœurs réunies à jamais.

 

S’il leur était proposé de renouveler leurs vœux, nul doute qu’ils accepteraient. C’était d’une évidence qui ne pouvait être niée.

 

Deux anges avaient quitté la terre et s’étaient retrouvés. À vrai dire, ils ne s’étaient jamais perdus. Toujours accompagnés. Jamais l’un sans l’autre.

 

Il est de certaines choses qui ne peuvent être expliquées. Simplement observées. Admirées par ceux au cœur sensible. Au cœur aimant. Avec l’espérance, de vivre, aussi, un jour, un amour hors temps. Qui ne finit jamais. Qui arrive sur la pointe des pieds et se resserre éternellement dans une main recueillant l’autre.

 

Deux anges ont quitté la terre et se sont retrouvés.

 

En hommage à Don et Maxine Simpson.

Qu'ils reposent en paix.

 

Don et Maxine Simpson, amour, deuils, ils meurent ensemble,

Source : www.7sur7.be - article

20:38 Écrit par Rachel Colas dans TEXTES EPHEMERES (ou pas) | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.