04 mars 2014

À cœur sexy, tout est permis ! - texte à mettre en musique

À cœur sexy, tout est permis

©Rachel Colas 2014

 

C’était un lundi,
Mes battements de cœur étaient en sursis
Je ne le savais pas
Mais ils vivaient au ralenti
Mon  cœur a fondu, mon corps a perdu
Je me suis dit : c’est foutu !

 

Lui et moi, nous ne sommes qu’un
Sans lui, je ne suis rien.
Mon cœur de cendre…
 
Et puis, un autre jour, probablement un mardi,
Malgré les soucis,
J’ai à nouveau appris
Qu’il y a le choix dans la vie
De se sentir anéanti 
Ou de dire Merci

Lui et moi, nous ne sommes qu’un
Sans lui, je ne suis rien.
Mon cœur de beurre…
 
Et j’ai entendu le mercredi
À tout cœur meurtri, une nouvelle vie
Un battement à la fois, 
Entre espoirs et joies, 

Lui et moi, nous ne sommes qu’un
Sans lui, je ne suis rien.
Mon cœur de bois…
 
De se sentir encore en vie, le jeudi 
Avec rien qu’une envie
De battre, battre mon cœur ami
Parce que c’est ainsi,
Oui, je suis encore en vie. En vie.

Lui et moi, nous ne sommes qu’un
Sans lui, je ne suis rien.
Mon cœur de cristal…
 
 
Et j’ai compris le vendredi,
C’est magnifique la vie !
Entre deux cris
D’effroi ou de vie
Je choisis 
Lui et moi, nous ne sommes qu’un
Sans lui, je ne suis rien.
Mon cœur d’acier… 
 
De vivre comme un samedi
Au ralenti,
Pour me donner la chance
De vivre ainsi, comme un dimanche
Jour de chance

Lui et moi, nous ne sommes qu’un
Sans lui, je ne suis rien.
Mon cœur de diamant…
 
À cœur sexy, tout est permis
Et aujourd’hui, mon cœur vit
Encore et encore, je suis en vie.
Merci.

Lui et moi, nous ne sommes qu’un
Sans lui, je ne suis rien.
Mon cœur, oui, mon cœur.

 

coeur, musique, paroles, insuffisance cardiaque

Dédié à Véronique M.

http://insuffisance-cardiaque.be/

 

 

 

 

 

 

 

18:03 Écrit par Rachel Colas dans *TEXTES A METTRE EN MUSIQUE* | Lien permanent | Commentaires (2) | | |  Facebook | | | | Pin it! |

Commentaires

Je vous approuve pour votre recherche. c'est un vrai état d'écriture. Continuez .

Écrit par : permis accéléré | 19 juillet 2014

Répondre à ce commentaire

Merci. Infiniment.

Écrit par : Rachel | 19 juillet 2014

Les commentaires sont fermés.